Hôpitaux: vers un devis avant l'hospitalisation et un forfait par pathologie ?

18/04/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx, prépare une feuille de route visant à réformer les budgets hospitaliers. Il est notamment question du passage à un système de forfait par pathologie. Par ailleurs, la ministre n'est pas opposée à l'instauration d'un devis hospitalier qui devrait dans certains cas être remis au patient avant toute intervention, peut-on lire jeudi dans la presse.

Selon une étude de la Mutualité chrétienne, dans huit cas sur dix le patient n'a qu'une très vague idée du montant de la facture qui l'attend après une intervention à l'hôpital, or la loi prévoit la transparence sur les coûts du traitement. La Mutualité chrétienne pointe ainsi des formulaires d'admission peu clairs, signés le jour-même de l'admission, le fait que 88 pc des médecins ne donnent aucune information spontanée sur le coût de l'intervention envisagée, ... La ministre de la Santé n'exclut dès lors pas l'instauration d'un devis hospitalier, dans certains cas (hospitalisation programmée, ...). Par ailleurs, on retrouve dans la feuille de route que la ministre soumettra au Conseil des ministres concernant la réforme du financement des hôpitaux l'idée du passage à "un système de financement hospitalier forfaitaire prospectif, basé sur les pathologies". Les hôpitaux recevraient un montant forfaitaire en fonction du nombre et de la nature des pathologies qu'ils prennent en charge, indépendamment des coûts réels des services prestés. Ce montant serait également identique pour tous les hôpitaux. Ce système de forfait par pathologie est d'ailleurs adopté dans de nombreux pays européens. L'Association belge des syndicats médicaux (ABSyM) estime de son côté que la qualité des soins pourrait s'en ressentir, notamment si les hôpitaux refusent les pathologies lourdes ou privilégient les remèdes les moins coûteux. Les hôpitaux y seraient eux plutôt favorables. (Belga)

Nos partenaires