Honduras: le taux d'homicide cesse de croître mais reste un record mondial

27/02/13 à 21:40 - Mise à jour à 21:40

Source: Le Vif

(Belga) Le taux d'homicide au Honduras a cessé d'augmenter en 2012, mais s'est tout de même établi à 85,5 meurtres pour 100.000 habitants et reste le plus élevé au monde, selon un rapport de l'Université autonome du Honduras (UNAH, publique), dévoilé mercredi.

"En 2011, le taux (d'homicide) était de 86,5 pour 100.000 habitants et en 2012, il a baissé à 85,5", a détaillé la rectrice de l'institution, Julieta Castellanos, en présentant le rapport rédigé par l'Observatoire de la violence de l'Université devant un parterre de professionnels et de journalistes. Le plus "significatif" n'est pas la baisse d'un point constatée d'une année sur l'autre, mais que ce taux, un record mondial, "n'a pas augmenté sur la même tendance" qu'auparavant, quand on observait des hausses de 7 à 8 points par an. Selon ce rapport, 7.104 personnes ont été tuées en 2011 (pour une population d'environ 7,6 millions d'habitants) contre 7.172 en 2012 (la baisse du taux est due à l'augmentation de la population totale sur la période). Mme Castellanos a précisé que 77% des victimes étaient des hommes de 20 à 30 ans. Le Honduras est miné par la violence due notamment aux activités des "maras", des bandes criminelles recrutant dans les quartiers pauvres des grandes villes et qui se livrent de fréquentes guerres de territoires, et pâtit d'une corruption policière endémique. (DGO)

Nos partenaires