Home Market - Antoine évoque des glissements de travailleurs vers Decathlon

05/02/14 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Le Vif

(Belga) Les ministres wallons l'Économie et de l'Emploi, Jean-Claude Marcourt et André Antoine, contacteront la direction de Home Market afin de "tempérer au maximum" les licenciements potentiels, éventuellement en faisant glisser des emplois vers Decathlon, qui appartient au même groupe, a indiqué mercredi M. Antoine.

Home Market - Antoine évoque des glissements de travailleurs vers Decathlon

La chaîne de décoration intérieure, dont la maison-mère Saint-Maclou est détenue par la famille Mulliez également présente dans les supermarchés sportifs Decathlon, a annoncé mardi la cessation de ses activités en Belgique et le lancement de la procédure Renault, touchant potentiellement 233 travailleurs en Belgique. "On ne sait pas encore si Home Market a la volonté de céder ou de fermer purement et simplement", a répondu le ministre Antoine, répondant en son nom et en celui de M. Marcourt en séance plénière du parlement wallon à des questions de Jean-Luc Crucke (MR) et Olga Zrihen (PS). Avec son collègue Marcourt, le ministre de l'Emploi contactera la direction de Home Market. Il a notamment évoqué des "glissements possibles" de travailleurs vers Decathlon, qui annonce de son côté des ouvertures en Wallonie. Jean-Luc Crucke a reconnu qu'il était difficile au gouvernement d'agir au préalable, n'ayant pas été informé, mais a appelé à une réaction "pro-active". Olga Zrihen, de son côté, a plaidé pour l'instauration en entreprise d'un "système d'alerte précoce" pour que les pouvoirs publics soient informés dans des délais "corrects" et n'aient pas à subir de telles décisions. (Belga)

Nos partenaires