Hollande: situation en RDC "inacceptable" sur le plan de la démocratie

09/10/12 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande, qui se rend ce week-end à Kinshasa pour un sommet de la Francophonie, a estimé mardi que la situation était "tout à fait inacceptable" sur le plan de la démocratie en République démocratique du Congo.

Hollande: situation en RDC "inacceptable" sur le plan de la démocratie

"La situation dans ce pays est tout à fait inacceptable sur le plan des droits, de la démocratie, et de la reconnaissance de l'opposition", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse commune avec le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Une vingtaine de chefs d'Etats et de gouvernements de pays sont attendus ce week-end à Kinshasa pour le premier sommet de la Francophonie organisé en Afrique centrale. Il devrait se dérouler dans un climat tendu, l'opposition congolaise appelant à la contestation. Après avoir hésité cet été, M. Hollande a finalement décidé de se rendre à Kinshasa, où il a promis de rencontrer "l'opposition politique, les militants associatifs, la société civile" et de "tout dire partout". "L'autre préoccupation est l'agression dont ce pays est l'objet, venant de l'extérieur, sur ses frontières, et notamment au Kivu", a par ailleurs déclaré M. Hollande, en se prononçant pour la protection des frontières de la RDC. Une rébellion de soldats mutins baptisée le M23 sème la terreur depuis près de six mois dans l'est de la RDC. Kinshasa accuse le Rwanda de soutenir cette rébellion, et ses soupçons sont largement partagés par la communauté internationale. Kigali pour sa part dément catégoriquement soutenir le M23. (CHARLES PLATIAU)

Nos partenaires