Hollande: "nous sommes tout près" d'une sortie de crise de la zone euro

17/10/12 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande a estimé que les pays de l'Union européenne étaient "tout près" d'une sortie de crise de la zone euro, dans un entretien à plusieurs journaux européens, dont Le Monde, donné à la veille d'un nouveau sommet à Bruxelles.

"Sur la sortie de la crise de la zone euro, nous en sommes près, tout près. Parce que nous avons pris les bonnes décisions au sommet des 28 et 29 juin et que nous avons le devoir de les appliquer, rapidement", déclare le président français. "Le pire - c'est-à-dire la crainte d'un éclatement de la zone euro -, oui, est passé. Mais le meilleur n'est pas encore là. A nous de le construire", ajoute-t-il. Le président français estime en outre que "l'union politique" au sein de l'UE doit intervenir après "l'union budgétaire" et "sociale" et il la voit se concrétiser "après les élections européennes de 2014". "C'est l'étape qui suivra l'union budgétaire, l'union bancaire, l'union sociale. Elle viendra donner un cadre démocratique à ce que nous aurons réussi de l'intégration solidaire", assure-t-il. François Hollande s'est prononcé à nouveau pour "une mutualisation partielle des dettes" dans la zone euro. "Nous participons tous à la solidarité, pas seulement les Allemands! (...) Cessons de penser qu'il n'y aurait qu'un seul pays qui paierait pour tous les autres. C'est faux!", déclare le chef de l'Etat dans cet entretien. Il se dit "d'accord" avec l'Allemagne sur le "problème de la surveillance" des aides aux pays en difficulté. "Qui paie doit contrôler, qui paie doit sanctionner". M. Hollande estime aussi que "le retour de la croissance suppose de mobiliser des financements à l'échelle de l'Europe, mais aussi d'améliorer notre compétitivité et enfin de coordonner nos politiques économiques". (LIONEL BONAVENTURE)

Nos partenaires