Historique, l'Icann a vidé son réservoir d'adresses internet

04/02/11 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Source: Le Vif

L'organisme chargé de réglementer les noms de domaine de l'internet, l'Icann, a annoncé jeudi qu'il avait distribué ses cinq derniers lots d'adresses IP (protocole internet), permettant d'identifier les destinations du trafic internet à travers le monde.

Historique, l'Icann a vidé son réservoir d'adresses internet

© BELGA

"Un réservoir de plus de quatre milliards a été vidé ce matin", a déclaré le patron de l'Icann Rod Beckstrom lors d'une conférence de presse à Miami. "C'est complètement vide, il n'y en a plus".

Le stock d'adresses de l'Icann a en fait été distribué à des registres régionaux de noms de domaines, qui seront en mesure de fournir ces numéros identifiants en attendant lebasculement du standard actuel, baptisé IPv4, au standard IPv6, virtuellement inépuisable.

"C'est comme quand on est à court de plaques d'immatriculation", a déclaré pour sa part Olaf Kolkman, président de l'organisme technique chapeautant les aspects techniques d'internet, l'IAB (Internet architecture board).

Le standard actuel IPv4 permet l'existence de "seulement" 4 milliards d'adresses IP gérées par l'Icann. Cela fait plusieurs années que l'Icann demande l'adoption du nouveau standard IPv6, qui permet l'existence d'environ 340 sextillions d'adresses: suffisamment pour que mille milliards de gens disposent chacun de mille milliards d'adresses IP, selon le président de l'Icann Rod Beckstrom.

L'effort et l'investissement nécessaires pour basculer sur le standard IPv6 reposent surtout sur les fournisseurs d'accès, qui doivent faire en sorte que leurs réseaux puissent gérer ces nouvelles adresses et router le trafic. "Il faut vraiment considérer ça comme un moment historique", a-t-il ajouté.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires