Le temps de l'émancipation

19/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 12/04/18 à 16:32

Remises en cause, revendications, esprit collectif, libération des corps et des esprits : Mai 68 a eu des conséquences durables sur les arts de la scène. Avec des enjeux différents pour le théâtre et pour la danse. Rétrospective et témoignages.

"Les événements dits " de mai " n'ont pas fini d'intriguer l'opinion publique. Les gens en ont reçu la surprise, vécu la peur, imaginé la réaction. Ils en ignorent encore la portée, les conséquences. Ce n'est pas une affaire française, c'est un phénomène universel. La foudre, en mai, est tombée sur Paris, voilà tout. L'orage, me semble-t-il, venait de loin, et il continue de rôder tout autour de la terre. Je n'ai pas l'impression que ce soit terminé, c'est le moins qu'on puisse dire. " Voilà ce qu'écrit Jean-Louis Barrault dans ses mémoires, Souvenirs pour demain (Seuil, 1972), à propos des événements qui lui coûtèrent sa place de directeur du Théâtre de l'Odéon, que les étudiants occupèrent à partir du soir du 15 mai, pendant presque un mois. Au même titre que la Sorbonne, l'Odéon, théâtre national, était considéré par les grévistes et les manifestants comme un bastion du pouvoir bourgeois, à abattre. Barrault raconte encore, en retraçant la nuit du 16 au 17 mai : " Pendant une heure au moins, avec une ironie insolente, nous sommes insultés par un petit rouquin qui me semble avoir une certaine technique révolutionnaire [...]. " Malraux, la culture bourgeoise, le Théâtre de France, Barrault, tout le monde y passe : tout cela, fini ! zéro ! annulé ! supprimé ! occis ! " Assis par terre, Madeleine (NDLR : Renaud, épouse de Barrault) et moi, côte à côte, nous demandons à nos voisins qui est ce jeune monsieur. - Cohn-Bendit. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires