L'année des cassendres

19/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 12/04/18 à 16:29

Le problème qui domine en France à l'aube de 1968 ? L'emploi. Le niveau de chômage, qui touche notamment la génération née après la guerre, est le plus fort depuis quatorze ans.

Les Français abordent 1968 dans l'inquiétude. Pour environ 400 000 d'entre eux, les allocations de chômage seront les seules primes de fin d'année. Les autres redoutent d'en être réduits bientôt à la même portion congrue. Interrogés par l'Institut français d'opinion publique, 6 Français sur 10 s'attendent que l'an neuf se place sous le signe des " difficultés économiques ". Les leaders politiques ne leur donnent pas tort. " Quel sera le plus important problème français en 1968 ? ". " Le téléphone ", répond d'abord Pierre Mendès France (NDLR : député de la gauche non-communiste de l'Isère, dans le sud-est de la France), que L'Express a bien du mal à joindre dans sa retraite provinciale. Puis, redevenant sérieux : " Le sous-emploi, déclare-t-il. Une fraction de la jeunesse française est en chômage ou menacée de chômage. Une partie de l'appareil industriel est loin de travailler au plein de ses capacités de production. " " Un problème dominera l'année 1968 : celui de l'emploi ", affirme également Jacques Duhamel. Depuis Sanary-sur-Mer (Var, sud de la France), où il se repose, le leader du Centre précise : " Déjà, le niveau de chômage est le plus fort que la France ait connu depuis quatorze ans. De plus, les jeunes générations nées après la guerre arrivent nombreuses à l'âge actif. Bien sûr, il n'est pas possible de résoudre ce problème en un jour, mais sans orientation professionnelle améliorée, sans une capacité d'investissement accrue, le niveau de l'emploi, en 1968, risque de demeurer aussi inquiétant qu'à la fin de 1967. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires