Het Mediahuis - La ministre flamande des media, Ingrid Lieten, inquiète pour l'indépendance des rédactions

06/11/13 à 19:14 - Mise à jour à 19:14

Source: Le Vif

(Belga) La ministre flamande des Media Ingrid Lieten s'est dite inquiète, mercredi, des répercussions de la suppression prochaine de 205 emplois, annoncée "Het Mediahuis" sur l'indépendance des rédactions. Faisant part de sa compréhension pour la nécessité de collaborer dans un paysage médiatique en pleine mutation, elle a également fait part de sa préoccupation pour la diversité dans ce même paysage.

"Je suis choquée, très certainement pour les conséquences que cela aura pour le personnel", a-t-elle commenté, interrogée, devant le parlement flamand par Wilfried Vandaele (N-VA). Het Mediahuis, qui regroupe les activités éditoriales des groupes de presse Corelio et Concentra, a l'intention de supprimer 205 emplois -dont 67 au sein des rédactions-, soit 20 pc du personnel, a annoncé mercredi la direction au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, a rapporté De Standaard. Le siège principal de Het Mediahuis se situera à Anvers, où la rédaction de Het Nieuwsblad déménagera pour être regroupée avec celle de la Gazet van Antwerpen. Les suppressions de postes sont la conséquence du regroupement de la Gazet van Antwerpen et du Belang van Limburg avec De Standaard et Het Nieuwsblad/De Gentenaar. "Het Mediahuis veut continuer à investir dans chacune de ces entreprises de presse, qui ont chacune leur spécificité qui sera conservée", a indiqué le CEO, Gert Ysebaert. Les quatre journaux collaboreront le plus possible, ce qui doit permettre de réaliser des économies. Ce sont principalement la Gazet van Antwerpen (GvA) et Het Nieuwsblad qui travailleront en étroite collaboration. Les rédactions des deux journaux seront regroupées à Anvers, dans l'actuel bâtiment de GvA, qui abritera également le siège principal de Het Mediahuis. La plupart des services déménageront également à Anvers. (Belga)

Nos partenaires