Hendrik Bogaert évoque la possibilité de remplacer un fonctionnaire sur cinq

23/10/12 à 11:01 - Mise à jour à 11:01

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'État à la Fonction publique Hendrik Bogaert a évoqué mardi sur Twizzradio la possibilité de diminuer drastiquement le taux de remplacement des fonctionnaires qui partent à la retraite. Actuellement, il recense un engagement pour 2 départs à la retraite. "Cela pourrait être un sur cinq par exemple", dit-il.

Lors que le gouvernement a entamé les discussions sur l'ajustement du budget 2012 et se lancera ensuite dans la confection du budget 2013, Hendrik Bogaert a évoqué les pistes d'économie du CD&V. "On veut en tout cas trouver de nouvelles possibilités pour économiser dans l'administration, donc il faut diminuer les coûts de personnel et aussi les frais de fonctionnement." Le Secrétaire d'Etat a évoqué explicitement le remplacement des fonctionnaires qui partent à la retraite. "On ne va certainement pas licencier des collaborateurs mais il faut peut-être regarder les taux de remplacement." Il est actuellement d'un engagement pour deux départs à la retraite. "Ca pourrait être 1 sur 5 par exemple." M. Bogaert a aussi souligné l'importance de la mobilité des agents. "Certains départements ont clairement trop de personnel, il y en a d'autres qui manquent de personnel, donc il faut travailler à la mobilité pour réduire les coûts en général." Par ailleurs, M. Bogaert a encore dit que son parti était opposé à une nouvelle opération de régularisation fiscale (DLU) parce que ça pourrait mettre à mal les efforts de la lutte contre la fraude menés par le gouvernement. (ALN)

Nos partenaires