Haute école Albert Jacquard - "Le gouvernement pourra reprendre le contrôle d'une Haute Ecole"

25/02/14 à 16:12 - Mise à jour à 16:12

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pourra reprendre le contrôle d'une Haute Ecole lorsque sa situation financière ou le respect des lois, décrets ou règlements le requièrent, selon un projet du ministre Jean-Claude Marcourt.

Haute école Albert Jacquard - "Le gouvernement pourra reprendre le contrôle d'une Haute Ecole"

Le texte, portant diverses mesures touchant à l'enseignement supérieur, "vous sera bientôt soumis", a répondu le ministre socialiste, interrogé mercredi en commission du parlement par les députés Jean-Luc Crucke (MR), Stéphane Hazée et Michel de Lamotte sur l'évolution de la situation à la Haute Ecole Albert Jacquard à Namur. L'établissement avait été "mis sous tutelle" après avoir été confronté à un déficit d'un million d'euros et à la gestion de l'imbroglio visant son directeur-président. Mardi, le journal 'L'Avenir' indiquait que la commissaire du gouvernement auprès des Hautes écoles avait identifié dans son rapport près de 100.000 euros de préjudice financier subi par la Fédération et la Haute école, ciblant particulièrement son directeur-président Walter Benozzi. Fin 2011, des rumeurs d'irrégularités de fonctionnement de l'établissement, en lien avec plusieurs asbl, avaient poussé le ministre à solliciter ce rapport. Depuis lors, une information judiciaire et une procédure administrative ont été ouvertes. Aujourd'hui, "la situation financière est rétablie et on peut dire que, sans dérive nouvelle, elle est assurée pour l'année en cours", a commenté M. Marcourt. Sans se prononcer sur le cas judiciaire en cours, il a "fortement recommandé à tous les directeurs-présidents d'être très attentifs aux relations que leur Haute Ecole pouvait entretenir" avec les asbl. (Belga)

Nos partenaires