Haute Ecole Albert Jacquard - "D'autres mouvements estudiantins sont envisageables dans les mois prochains"

29/10/13 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Source: Le Vif

(Belga) La délégation de représentants de la Fédération des Etudiants Francophones (FEF) et du conseil étudiant de la Haute Ecole Albert Jacquard (HEAJ) a annoncé mardi à 13h00 que d'autres mouvements estudiantins étaient envisageables dans les prochains mois, après avoir été reçu par le cabinet du ministre francophone de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt. Quelque 350 élèves manifestaient pour réclamer un refinancement de l'enseignement supérieur et "un enseignement de qualité pour tous".

Haute Ecole Albert Jacquard - "D'autres mouvements estudiantins sont envisageables dans les mois prochains"

"Nous avons pu sensibiliser et informer le cabinet de la situation difficile que nous vivons actuellement. Mais nous sommes déçus concernant le refinancement de l'enseignement supérieur. Nous n'avons pas eu de réponse", a expliqué Brieuc Wathelet, secrétaire général de la FEF. Les étudiants dénoncent le manque de matériel et d'encadrement au sein de la haute école depuis le début de l'année: locaux trop petits, professeurs non remplacés, etc. "L'équilibre financier vient d'être retrouvé au sein de la HEAJ, nous a-t-on dit. Nous avons vécu le plus dur et la situation devrait s'améliorer à court terme", a rapporté Julien Thijs, président du conseil étudiant de la HEAJ. Placée sous la tutelle du ministère de l'Enseignement, la HEAJ, qui compte environ 1.300 étudiants, vit actuellement une période de tensions. Le directeur-président de l'école, Walter Benozzi, est ainsi soupçonné d'avoir détourné 50.000 euros. "Nous ne sommes pas là pour parler de la direction", a précisé Julien Thijs. (Belga)

Nos partenaires