Hausse sensible du nombre de femmes dans l'administration supérieure de la Région-capitale

10/10/13 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de femmes ayant accédé à des fonctions supérieures de l'administration de la Région bruxelloise a sensiblement augmenté en deux ans, a indiqué vendredi le secrétaire d'Etat à la Fonction Publique et à l'Egalité des chances, Bruno De Lille.

Entre 2011 et 2013, dix femmes ont été désignées dans des fonctions dirigeantes au sein du Service Public Régional de Bruxelles (SPRB). Leur nombre s'élève actuellement à 15 sur un total de 54 cadres, soit 27% (pour 14 % en 2011). La présence des femmes a également augmenté dans les entreprises publiques bruxelloises, a ajouté Bruno De Lille (Groen). Par ailleurs, le 1er novembre, une directrice générale des "Finances et Budget" entrera en fonction, portant ainsi à 16 le nombre de femmes dans les fonctions dirigeantes au SPRB. "En tant qu'autorité bruxelloise, il nous parait important que nos services soient dirigés par des femmes et des hommes. Nous devions malheureusement combler un retard historique. Grâce à notre approche de la diversité de ces dernières années, le nombre de femmes dans les fonctions dirigeantes augmente systématiquement. Nous n'avons pas encore atteint notre objectif de 33% de femmes mais nous sommes sur la bonne voie", a commenté le secrétaire d'Etat. Toujours d'après Bruno De Lille, l'augmentation du nombre de femmes est la conséquence du plan de diversité au sein du Service Public Régional de Bruxelles (SPRB). Le nouveau statut des agents, approuvé en première lecture par le gouvernement, prévoit également des actions positives pour combler le retard. Ainsi, en cas d'égalité lors d'une procédure de recrutement et de promotion, l'avantage ira systématiquement au sexe sous-représenté. Il s'agit donc aujourd'hui des femmes. Ces nouvelles mesures seront effectives à partir de 2014. (Belga)

Nos partenaires