Guide belge décédé en Suisse - L'enquête pénale conclut qu'il n'y a pas de responsable direct ou indirect

28/02/13 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

(Belga) Il n'y a pas de responsable direct ou indirect dans l'accident de canyoning qui a fait deux morts, dont un guide belge de 24 ans, le 7 octobre 2012 à Amden en Suisse. La forte montée des eaux n'était pas prévisible.

L'enquête pénale pour homicide par négligence est close. Il n'était pas possible de prévoir la soudaine montée des eaux de la rivière du Fallenbach ce jour-là, a indiqué jeudi le Ministère public du canton de Saint-Gall. L'accident a coûté la vie à un guide belge de 24 ans et à une touriste allemande de 23 ans. La brusque montée des eaux a provoqué un puissant courant qui a causé de gros problèmes à un groupe. Trois personnes, le guide et deux touristes, ont été dans l'impossibilité de quitter le lit de la rivière et ils ont été emportés par le courant. Les trois sportifs sont ensuite tombés dans un tourbillon qui les a maintenus sous l'eau. Un seul des trois a pu se sortir du tourbillon et regagner la rive. Les deux autres sont morts. Le Ministère public souligne que la société organisatrice Alpinschule Tödi et le guide expérimenté n'ont commis aucun acte répréhensible pénalement. Aucune erreur n'a été constatée dans la préparation de cette journée du 7 octobre. L'enquête n'a pas permis de trouver la cause exacte de la rapide et forte montée des eaux. Plusieurs causes naturelles peuvent être évoquées, comme les fortes pluies qui se sont abattues au pied du Mattstock et à Amden dans les heures qui ont précédé le drame. (MUA)

Nos partenaires