Groenland - Accord trouvé en vue d'un nouveau gouvernement

20/03/13 à 11:07 - Mise à jour à 11:07

Source: Le Vif

(Belga) Les sociaux-démocrates du Groenland vont former un gouvernement avec les libéraux et un petit parti de gauche, a annoncé mardi en fin de soirée la chef du parti social-démocrate, Aleqa Hammond, dont le parti est sorti victorieux des élections législatives du 12 mars.

Groenland - Accord trouvé en vue d'un nouveau gouvernement

"Nous poursuivons nos négociations mais nous sommes d'accord sur plusieurs éléments essentiels: l'introduction de redevances sur les matières premières et la pêche, la mise en place d'une tolérance zéro sur l'uranium et l'introduction de la langue du Groenland comme la langue la plus importante dans le pays", a déclaré Mme Hammond, 47 ans, lors d'une conférence de presse à Nuuk, la capitale de l'île. Elle sera la première femme à diriger le gouvernement du Groenland, un territoire autonome du Danemark. La composition de ce gouvernement et la répartition des portefeuilles entre les trois partis n'ont pas encore été fixées. Selon le quotidien local Sermitsiaq, l'accord officiel de coalition devrait être signé vendredi. La nouvelle coalition (sociaux-démocrates du Siumut, libéraux d'Atassut et parti de gauche des Inuits) a rassemblé un total de 57,3% des suffrages, s'octroyant 18 des 31 sièges de l'Assemblée. Le Siumut a fait campagne pour imposer davantage les compagnies minières qui chercheraient à exploiter le riche potentiel en minerais de la plus grande île du monde. Aucune compagnie minière n'a pour le moment demandé de permis d'exploitation, mais des discussions durent depuis plusieurs mois avec un groupe chinois qui prévoit d'amener 2.000 de ses travailleurs. Copenhague fournit aujourd'hui 3,2 milliards de couronnes (429 millions d'euros) de subventions annuelles au Groenland, indépendant dans sa politique économique, mais qui reste danois pour les grandes fonctions régaliennes. (JUG)

Nos partenaires