Grève trains - Une centaine de trains supprimés lors des heures de pointe du matin

27/06/13 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

(Belga) L'action menée ce jeudi par le syndicat CGSP-Cheminots n'a provoqué que peu de perturbations en Flandre, contrairement à la Wallonie, théâtre de nombreuses perturbations, et à Bruxelles-Midi, où des trains à grande vitesse ont été bloqués. Au total, une centaine de trains ont été supprimés durant les heures de pointe de ce jeudi matin, entre 6 et 10h, principalement en Wallonie, indique-t-on chez Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire.

Grève trains - Une centaine de trains supprimés lors des heures de pointe du matin

Dans le sud du pays, l'action de la CGSP-Cheminots a donné lieu au blocage d'une série de gares importantes, comme Namur, Ottignies, Mons et Tournai. Les blocages ont néanmoins été entre-temps levés, à l'exception de la gare de Charleroi-Sud, toujours bloquée jeudi à la mi-journée, selon un porte-parole d'Infrabel. En Flandre, par contre, aucune action n'a été menée, ce qui a limité les perturbations. Enfin, à Bruxelles-Midi, le trafic international des trains a été mis à l'arrêt durant deux heures. "Quatre trains internationaux ont ainsi été bloqués. Nous avons pu faire rouler un cinquième train après négociations car nombre des voyageurs de ce train devaient rallier une correspondance", explique encore le porte-parole. (Belga)

Nos partenaires