Grève du zèle au finish des agents des douanes à Bierset

12/09/13 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

(Belga) Une grève du zèle a été entamée dans la nuit de mercredi à jeudi par les agents des douanes de Liège Airport (Bierset) qui réclament des primes pour leurs horaires de nuit et de week-end et non un montant forfaitaire imposé par le gouvernement fédéral. Un mouvement qui se prolongera "tant que nous n'aurons pas eu gain de cause", annoncent les syndicats.

Grève du zèle au finish des agents des douanes à Bierset

Après le fret cette nuit, le service passagers sera perturbé dès cette après-midi par une grève du zèle des agents des douanes. Ils réclament des "rémunérations objectives par rapport aux prestations réellement prestées", explique-t-on de source syndicale. Les agents des douanes sont payés de façon forfaitaire, "une injustice pour les agents de Bierset", estiment les syndicats qui soulignent que l'aéroport liégeois est le seul à fonctionner sept jours sur sept et 24 heures sur 24. L'organisation du système shift, selon cette méthode de calcul, pose problème aux agents qui considèrent qu'elle est discriminatoire pour ceux qui vont effectuer beaucoup de prestations nocturnes ou de week-end. Les syndicats soulignent également que, pour le bon fonctionnement du système shift, l'engagement de 50 personnes s'avérerait nécessaire afin d'éviter la rotation des mêmes membres du personnel. Des négociations sont prévues à Bruxelles vendredi après-midi. Cette situation courrouce la direction de Liège Airport qui trouve cette grève "scandaleuse". Les responsables de l'aéroport en appelle à une responsabilisation des organisations syndicales qui "nuisent par cette action à l'économie de l'aéroport et au rayonnement international de ce dernier". Pour la direction, "cette vaine action risque de détruire certaines cargaisons venues du monde entier et de faire fuir des clients", conclut Christian Delcourt, le porte-parole de Liège Airport. (Belga)

Nos partenaires