Grève conducteurs de trains SACT - Labille parle d'une "réaction disproportionnée"

05/11/13 à 09:39 - Mise à jour à 09:39

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille a reconnu mardi que l'action menée par le Syndicat autonome des conducteurs de train (SACT) engendre des perturbations plus importantes que prévu. "Ces grèves pas nécessairement utiles peuvent tuer, ou mettre à mal le droit de grève", a-t-il déploré à Matin Première (RTBF).

Grève conducteurs de trains SACT - Labille parle d'une "réaction disproportionnée"

"Je tiens à présenter mes plus sincères excuses à l'égard des navetteurs", a-t-il déclaré d'emblée, reconnaissant que "les perturbations sont plus importantes que prévu". Cette grève "ne comporte qu'une minorité des travailleurs" alors qu'un syndicat devrait défendre l'ensemble des travailleurs, estime le ministre. La réaction du SACT est "disproportionnée". "Je suis un très grand défenseur de la concertation sociale. C'est pour ça que les deux autres syndicats ne font pas grève. La grève, c'est l'arme ultime", a-t-il commenté, rappelant que 5 milliards d'euros ont été débloqués pour améliorer la sécurité sur le rail. Les tests de sommeil font partie des mesures pour améliorer cette sécurité. (Belga)

Nos partenaires