Grève chez les pompiers bruxellois devant l'urgence de recruter des officiers

03/03/14 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: Le Vif

(Belga) Le service d'Incendie et d'Aide Médicale Urgente de la Région de Bruxelles-Capitale (SIAMU) est entré en grève lundi matin, soutenu par les syndicats SLFP et CSC. Une délégation se rendra à 11 heures au cabinet du secrétaire d'État bruxellois en charge de l'aide médicale urgente, Christos Doulkeridis (Ecolo), puis à celui du ministre-président de la Région, Rudi Vervoort (PS), a indiqué Éric Labourdette, délégué syndical SLFP.

Grève chez les pompiers bruxellois devant l'urgence de recruter des officiers

Les pompiers demandent en premier lieu des mesures urgentes pour recruter ou promouvoir des officiers. Treize officiers ont entre 56 et 60 ans et d'autres ont plus de 60 ans. Le cadre organique du SIAMU prévoit actuellement 1.070 agents opérationnels dont 821 sapeurs et caporaux, 159 sous-officiers, 39 adjudants et 51 officiers. Il manque encore aujourd'hui 6 majors, 3 commandants, 6 sous-lieutenants, lieutenants ou capitaines, 6 adjudants, 8 sergents et 94 pompiers, soit un total de 123 hommes ou femmes du feu. Éric Labourdette avance que les actions se durciront s'ils ne sont pas entendus : "c'est la première fois que l'ensemble des officiers rejoint un de nos mouvements de grève. Le recrutement de trois assistants en prévention supplémentaires annoncé jeudi est insuffisant. Ils n'ont pas les brevets requis pour traiter les dossiers du service de prévention qui touchent à des questions urbanistiques." Parmi les nombreux problèmes relevés, les retards dans le traitement des dossiers de prévention sont particulièrement mis en exergue. Il sont également attribués à un manque de personnel qualifié. (Belga)

Nos partenaires