Grève à la prison de St-Gilles à la suite de l'agression de deux gardiens

04/10/13 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Le Vif

(Belga) Environ 90 pc du personnel de la prison de Saint-Gilles est entré en grève vendredi matin, pour demander à travailler en sécurité, a confié le délégué syndical CGSP Laurent Lardinois à l'Agence Belga. Celle-ci devrait se poursuivre jusqu'à 22 heures. Une réunion entre les syndicats et la direction régionale est prévue à 10 heures.

Dans la soirée de jeudi, deux agents confirmés ont été agressés par un détenu alors qu'ils procédaient à une fouille qui a permis de découvrir des stupéfiants. Ils ont tous deux été envoyés à l'hôpital. Un gardien est blessé au genou, le second au dos. "Cela fait plus d'un an que l'on dénonce le problème de sécurité à la prison de St-Gilles", explique le délégué syndical. "On a encore une fois eu des agents à terre et cette fois-ci on ne peut plus le tolérer. Ici, c'est vraiment un cri d'alarme pour dire stop, on veut travailler en sécurité. On a énormément de personnel non formé. Actuellement, 60 à 70 agents sont encore en stage. Il y a un tel manque de personnel qu'ils sont envoyés directement à la boucherie et ne partent en formation qu'après ou en parallèle". Les syndicats réclament une limitation du turn-over des nouveaux agents, une formation préalable de ces derniers et un nombre suffisant de gardiens pour travailler en sécurité. Ils s'inquiètent, par ailleurs, de l'abaissement du cadre du personnel au 1er novembre. (Belga)

Nos partenaires