Greenpeace mobilise 350 personnes à Bruxelles pour les "Arctic 30" détenus en Russie

05/10/13 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 350 personnes, selon les organisateurs de Greenpeace Belgique, se sont rassemblées, samedi, à 14 heures, place de la Liberté, à Bruxelles, pour la Journée mondiale de solidarité avec les "Arctic 30" détenus en Russie.

Greenpeace mobilise 350 personnes à Bruxelles pour les "Arctic 30" détenus en Russie

Le 19 septembre, 28 militants de Greenpeace et deux journalistes ont été arrêtés à bord de l'Arctic Sunrise par des garde-côtes russes, au lendemain d'une action pacifique contre les projets pétroliers de la compagnie Gazprom en Arctique. Ils sont inculpés de piraterie et risquent jusqu'à 15 ans de prison. Près d'un million de lettres ont été envoyées aux ambassades russes. A Bruxelles, plusieurs associations et syndicats se sont joints à Greenpeace, parmi lesquels la Ligue des droits de l'homme, Amnesty, le CNCD 11.11.11. La députée européenne Isabelle Durant (Ecolo) estime que c'est au politique d'agir : "Criminaliser des citoyens qui résistent pacifiquement pour la protection du bien commun est une dérive inadmissible. Plutôt que de toucher à cette dernière réserve, déjà attaquée par le réchauffement climatique, il est temps d'admettre que les énergies fossiles touchent à leur fin et de développer les renouvelables." Greenpeace souligne les risques d'incidents accrus dans les conditions hostiles de l'Arctique. "Nous allons faire voter une résolution au parlement pour demander à Didier Reynders, lors de sa rencontre du 15 octobre avec les autorités russes, d'appuyer la libération des 30 et d'affirmer une position contre l'exploitation de l'Arctique", assure la députée fédérale Karine Lalieux (PS). (Belga)

Nos partenaires