Greenpeace: la justice russe libère sous caution un quatrième militant

19/11/13 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

(Belga) La justice russe a libéré mardi sous caution un quatrième militant de Greenpeace, la Brésilienne Ana Paula Maciel, arrêtée en septembre avec 29 autres membres d'équipage du navire arraisonné dans l'Arctique, a annoncé l'ONG.

L'Australien Colin Russell a de son côté été maintenu lundi en détention pour trois mois, jusqu'au 24 février, au premier jour de ces audiences à Saint-Pétersbourg (nord-ouest). "Un tribunal de Saint-Pétersbourg a ordonné de libérer sous caution Ana Paula Alminhana Maciel", a indiqué mardi Greenpeace. L'ONG a publié une photo de la Brésilienne souriante au moment de l'annonce de la décision du tribunal. La Brésilienne est la première étrangère libérée sous caution, souligne Greenpeace. Lundi, la Russie a déjà libéré sous caution de deux millions de roubles (45.000 euros) trois Russes -le porte-parole de Greenpeace en Russie Andreï Allakhverdov, le médecin de bord Ekaterina Zaspa et le photographe freelance Denis Siniakov. "La libération sous caution de quatre membres d'équipage est sans doute une nouvelle positive", s'est félicité Greenpeace dans un communiqué. "Mais il ne faut pas oublier que les accusations n'ont pas été levées et ils risquent toujours de lourdes peines de prison", a souligné l'ONG. L'ONG ajoute avoir déjà recueilli la somme nécessaire pour la libération de ses quatre militants et dit prévoir de déposer la caution dans les "prochaines heures". Le navire Arctic Sunrise de Greenpeace avait été arraisonné en septembre par un commando héliporté après une action contre une plate-forme pétrolière du géant russe Gazprom dans l'Arctique. Les 30 membres d'équipage ont été inculpés de "piraterie", puis, fin octobre, de "hooliganisme". (Belga)

Nos partenaires