Greenpeace bloque un pétrolier russe à Rotterdam : 30 activistes arrêtés

01/05/14 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Le Vif

(Belga) Une trentaine d'activistes de Greenpeace, dont le capitaine du Rainbow Warrior, ont été interpellés jeudi dans le port de Rotterdam alors qu'ils empêchaient un tanker russe de livrer du pétrole de l'Arctique, a-t-on appris auprès de la police néerlandaise.

Greenpeace bloque un pétrolier russe à Rotterdam : 30 activistes arrêtés

Des images captées via une webcam se trouvant sur le Rainbow Warrior ont montré l'intervention de la police à bord avant qu'elle ne procède au remorquage du navire. "Le capitaine a été interpellé et le navire emmené ailleurs", a indiqué Roland Eckers, un porte-parole de la police néerlandaise, selon lequel le pétrolier a finalement pu s'amarrer en sécurité. Le capitaine est le seul à bord du Rainbow Warrior à avoir été interpellé. Les autres activistes arrêtés opéraient notamment dans de petits bateaux et s'étaient positionnés entre le quai et le pétrolier russe Mikhail Ulyanov pour empêcher ce dernier de s'amarrer, selon la même source. Au moins 100 activistes et membres d'équipage des navires de Greenpeace, le Rainbow Warrior II et l'Esperanza, ont été impliqués par cette action. Greenpeace souhaite de la sorte protester contre l'exploitation d'hydrocarbures dans l'Arctique, zone aux écosystèmes fragiles. Ses activistes ont notamment déployé une banderole "Pas de pétrole de l'Arctique" sur la coque du pétrolier. Le capitaine du Rainbow Warrior n'est autre que Peter Wilcox, l'un des 30 activistes de Greenpeace interpellés par les autorités russes en septembre alors qu'ils menaient une action contre une plateforme pétrolière du russe Gazprom. Le Mikhail Ulyanov transporte en fait la première cargaison de pétrole extrait offshore dans l'Arctique. Cette cargaison a été achetée par le Français Total et provient précisément de la plateforme contre laquelle Greenpeace avait mené son action en septembre. (Belga)

Nos partenaires