Grèce: la justice blanchit les acteurs d'un scandale rose ayant ébranlé la droite

29/04/13 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Le Vif

(Belga) La justice grecque a blanchi lundi quatre protagonistes d'une affaire de présumé chantage au DVD rose contre un influent haut-fonctionnaire, qui avait ébranlé l'ex Premier ministre conservateur Costas Caramanlis, chassé du pouvoir en 2009.

Le scandale avait éclaté en 2007 après une tentative de suicide par défenestration de Christos Zahopoulos, un proche ami de M. Caramanlis, alors tout-puissant secrétaire général à la Culture. Très vite, un DVD rose montrant ses ébats sexuels avec sa secrétaire, Eva Tzekou, avait circulé, conduisant à l'inculpation de cette dernière et de son avocat pour chantage, tandis que deux journalistes de la presse à scandales étaient accusés de violation de données personnelles pour avoir dupliqué les images. A l'encontre de la réquisition du parquet, la cour d'appel d'Athènes -- saisie en première instance du fait de la présence d'un avocat parmi les accusés -- a innocenté ces quatre accusés. Placée pendant sept mois en détention provisoire à l'époque, Mme Tzekou avait nié toute intention de chantage. Elle avait seulement reconnu avoir voulu se prémunir contre une trahison de son supérieur, qui avait obtenu ses faveurs en échange de promesses de titularisation, dans un pays peu performant en matière de lutte contre le harcèlement sexuel au travail. Les journalistes, dont le sulfureux éditeur Themos Anastassiadis de l'hedbomadaire à scandales Proto Thema, avaient pour leur part plaidé êtres victimes de poursuites politiques. Rapidement suivie d'autres scandales, cette affaire avait précipité le désaveu du gouvernement Caramanlis (2004-2009) pour incurie et déficit éthique, menant à sa défaite électorale face aux socialistes en 2009. Quelques mois plus tard, la révélation de l'ampleur prise par la dette et du déficit public du pays faisait basculer la Grèce dans l'actuelle crise. (Belga)

Nos partenaires