Gouvernements Wallonie et Fédération: rabibochage en bord de Meuse

18/07/13 à 18:44 - Mise à jour à 18:44

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre-président wallon Rudy Demotte et ses trois vice-présidents Jean-Marc Nollet (Ecolo), André Antoine (cdH) et Jean-Claude Marcourt (PS) sont apparus jeudi unis et détendus en conférence de presse à l'Elysette, clarifiant les décisions budgétaires nébuleuses du début de semaine et annonçant des accords sur divers dossiers sensibles.

Gouvernements Wallonie et Fédération: rabibochage en bord de Meuse

"Ces dernières semaines ont mis les ministres à rude épreuve, mais nous avons aussi engrangé de nombreux résultats, dans un contexte de crise plus difficile à gérer que les périodes de vaches grasses", a commenté M. Demotte (PS), rendant au passage un hommage appuyé au ministre du Budget André Antoine, un "arbitre" qui a selon lui été victime ces derniers jours "d'attaques injustifiées". Pendant plus d'une demi-heure, M. Antoine s'est employé à clarifier devant la presse les chiffres du second ajustement budgétaire de 2013 et de la préfiguration partielle de 2014. M. Marcourt (Enseignement supérieur) a pu annoncer le passage en dernière lecture de son important projet de réforme du paysage de l'enseignement supérieur et son collègue de l'Energie et du Logement Jean-Marc Nollet les derniers chiffres des objectifs en énergie renouvelable et la recapitalisation des Sociétés de logement de service public (SLSP). Des décisions sur le Forem et les formations en alternance, l'économie circulaire et les invests wallons, la reconnaissance du secteur associatif environnemental, etc, ont contribué à faire apparaître ce dernier conseil des ministres d'avant-vacances comme un moment de rabibochage gouvernemental après les tensions budgétaires. (Belga)

Nos partenaires