Gouvernement wallon - Le tram de Liège et la navette de Charleroi ont été abordés dans le même wagon

28/02/13 à 17:45 - Mise à jour à 17:45

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon s'est accordé jeudi sur le financement du tram à Liège et, ce faisant, il a également retiré le projet de confier aux TEC Charleroi la navette entre l'aéroport et la gare du Midi.

Gouvernement wallon - Le tram de Liège et la navette de Charleroi ont été abordés dans le même wagon

Le gouvernement a adopté le cahier spécial des charges qui sera soumis aux quatre candidats retenus pour le partenariat public privé qui prendra en charge l'aménagement du tram à Liège, ont annoncé les ministres des Transports et du Budget, Philippe Henry et André Antoine. Ce document fixe le périmètre et la durée du contrat qui sera signé avec le partenaire choisi, le mécanisme de paiement de la redevance payée chaque année par la Région au partenaire privé lorsque le tram sera en service, les critères d'attribution du marché, etc. L'investissement total avoisine les 360 millions d'euros. Un problème se posait avec l'Institut des Comptes Nationaux (ICN) pour un montant de 40 millions d'euros couvrant des frais de travaux connexes, essentiellement de la voirie. Ce montant sera inclus dans une enveloppe de financement de la mobilité dans les grandes villes (Liège, Charleroi, Mons, Namur). La Région wallonne investira dans le cadre de son budget ordinaire, par le biais d'une dotation, et les villes concernées lèveront un emprunt dans le cadre de leur budget extraordinaire. Ce financement de la mobilité dans les grandes villes a également permis de résoudre le problème de la navette entre l'aéroport de Charleroi et la gare du Midi à Bruxelles. M. Henry souhaitait confier ce service assuré jusqu'à présent par une société privée au TEC, opérateur légal de transports en commun en Wallonie. Par la même, le TEC Charleroi trouvait une recette d'environ 3 millions d'euros qu'il aurait affecté au métro de la ville. Le projet a suscité une levée de boucliers, certains craignant que ce service n'ait à souffrir des grèves du TEC Charleroi. Le dossier a été retiré et il reviendra à BSCA de désigner un opérateur privé. (NBA)

Nos partenaires