Gouvernement wallon - Lancement de la procédure de révocation du bourgmestre de Flobecq Philippe Mettens

07/03/13 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon a approuvé jeudi le lancement de la procédure disciplinaire contre le bourgmestre de Flobecq Philippe Mettens (PS), qui conteste l'interdiction de cumul avec son mandat de haut fonctionnaire dans l'administration fédérale, en l'occurrence président du comité de direction de la Politique scientifique.

Gouvernement wallon - Lancement de la procédure de révocation du bourgmestre de Flobecq Philippe Mettens

Cette décision, à laquelle n'a pas pris part le ministre-président wallon Rudy Demotte, ex-bourgmestre de la localité, consiste au lancement, par le ministre des Pouvoirs locaux Paul Furlan (PS), d'une procédure de sanction disciplinaire débouchant soit sur une suspension de trois mois, soit sur une révocation. La situation conflictuelle dans laquelle se trouve Philippe Mettens ayant peu de chance de se résoudre d'ici trois mois, la procédure de révocation sera examinée, commentait-on à bonne source. Le principal intéressé sera entendu par le gouvernement dans les jours à venir. Une décision est attendue dans les prochaines semaines. M. Mettens a prêté serment de bourgmestre de Flobecq après les élections communales du mois d'octobre, mais a refusé de renoncer à son mandat de président du comité de direction de la Politique scientifique, comme l'y contraint un décret wallon de 2010. Philippe Mettens conteste la constitutionnalité de ce texte. Une mission de conciliation mise sur pied par le gouvernement en février n'a pas permis de dégager une solution. Le Code de la démocratie locale prévoit que le gouvernement peut suspendre ou révoquer un bourgmestre pour inconduite notoire ou négligence grave. (PVO)

Nos partenaires