Gouvernement flamand - Inquiétude chez les syndicats, une grande dis' pour les patrons

23/07/14 à 18:47 - Mise à jour à 18:47

Source: Le Vif

(Belga) La fédération patronale Voka a remis la grande distinction à l'accord de gouvernement flamand. "Il donnera aux gens et aux entreprises l'oxygène supplémentaire qui était nécessaire", a déclaré mercredi son président, Michel Delbaere.

Gouvernement flamand - Inquiétude chez les syndicats, une grande dis' pour les patrons

"Les gens sont à nouveau mis au centre. Les structures superflues et coûteuses seront réduites ou supprimées", a-t-il ajouté, en évoquant notamment la réforme des provinces ou l'exécution du masterplan enseignement. La fédération se réjouit également de la réduction du nombre de groupes-cibles qui bénéficient de réductions de charges sociales aux travailleurs âgés, aux jeunes et aux personnes handicapées, ainsi que de l'activation des chômeurs étendue jusqu'à 65 ans. Elle regrette en revanche le manque de chiffres mentionnés dans l'accord. La CSC a exprimé son inquiétude. Le président du syndicat chrétien, Marc Leemans, a pointé du doigt les nombreuses imprécisions de l'accord. Il note ainsi que, par la bande, l'idée d'un travail d'intérêt communautaire imposé aux chômeurs refait surface et s'interroge sur les corrections qui seront apportées aux allocations familiales. "Il y a quand même une inquiétude. Que signifieront toutes ces mesures? ", a-t-il demandé. La FGTB a également affiché sa préoccupation. Elle s'étonne aussi de la mention d'un travail d'intérêt communautaire et de l'activation imposée jusqu'à 65 ans. "Activer des demandeurs d'emploi jusqu'à 65 ans est absurde à partir du moment où les plus de 50 ans n'ont guère de chances sur le marché du travail", a expliqué la secrétaire générale, Caroline Copers. "La FGTB flamand exige plus de transparence sur les aspects financiers et que les points difficiles soient abordés dans le cadre de la concertation sociale", a-t-elle ajouté. (Belga)

Nos partenaires