Gordelfestival - Le Vlaams Belang mène une action contre les facilités linguistiques

01/09/13 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Le Vif

(Belga) Le Vlaams Belang a mené une action dimanche à Rhode-Saint-Genèse, en marge du Gordelfestival, contre le système des facilités linguistiques qui est entré en vigueur en Belgique il y a 50 ans. Le sénateur Bart Laeremans a estimé que ces facilités ont été détournées en "machine à francisation".

Gordelfestival - Le Vlaams Belang mène une action contre les facilités linguistiques

S'appuyant sur des textes parlementaires de l'époque, Bart Laeremans a insisté sur le fait que les facilités étaient alors destinées à mettre en place un système facilitant l'intégration d'une minorité linguistique et de certains immigrés. "Dans les six communes à facilités autour de Bruxelles, les facilités ont été utilisées dans la pratique pour empêcher toute intégration, en poussant d'abord la population néerlandophone autochtone dans une position de minorité avant de la forcer à partir à force d'intimidation", a-t-il ajouté. Le sénateur s'en est aussi pris violemment aux hommes politiques flamands qui ont permis le bétonnage progressif des facilités dans la Constitution et qui ont accepté l'an dernier, en échange de la scission de Bruxelles-Hal-Vilvorde, de faire de nouvelles concessions offrant la possibilité aux Francophones des six communes de pouvoir continuer à voter pour des partis bruxellois lors des élections fédérales. "La seule façon de protéger cette région et en particulier ces six communes à facilités d'une Bruxellisation désastreuse et complète, est d'agir en dehors de ce cadre belge et d'offrir l'indépendance à la Flandre", a encore insisté M. Laeremans. Une quarantaine de personnes ont assisté dimanche à cette action. (Belga)

Nos partenaires