Golden Globes: "Lincoln" devancé par "Django Unchained" à mi-soirée

14/01/13 à 05:15 - Mise à jour à 05:15

Source: Le Vif

(Belga) "Lincoln" de Steven Spielberg, présenté comme le favori des 70e Golden Globes, était devancé par "Django Unchained" de Quentin Tarantino à mi-soirée, alors que les films français "Intouchables" et "De rouille et d'os" ont dû s'incliner devant "Amour" pour le film étranger.

Golden Globes: "Lincoln" devancé par "Django Unchained" à mi-soirée

Candidat dans sept catégories, "Lincoln" a été battu dans cinq d'entre elles, dont celle de meilleur réalisateur, remportée à la surprise générale par Ben Affleck pour "Argo", qui raconte la rocambolesque exfiltration de diplomates américains pendant la révolution iranienne. Ben Affleck, subjugué, a terrassé les poids lourds Steven Spielberg, Quentin Tarantino, Kathryn Bigelow et Ang Lee. "Lincoln" concourt encore dans les catégories du meilleur film dramatique et du meilleur acteur, remises en fin de soirée. Autre bénéficiaire de ce revers de fortune, "Django Unchained", de Quentin Tarantino, qui est reparti avec deux trophées: second rôle masculin pour l'Autrichien Christoph Waltz et scénario pour Tarantino, premier surpris. La soirée a également été marquée par Jodie Foster, qui a profité de son trophée, remis pour l'ensemble de sa carrière, pour aborder publiquement son homosexualité, tout en réclamant immédiatement le respect de la vie privée et l'époque où l'intimité était respectée. Parmi les autres lauréats de la soirée, figurent Anne Hathaway, second rôle féminin pour "Les Misérables", le film d'animation "Brave", et Jennifer Lawrence, meilleure actrice dramatique pour "Happiness Therapy", très fière d'avoir "battu Meryl (Streep)". La Britannique Adele a également été distinguée pour sa chanson "Skyfall", du film de James Bond éponyme. Les espoirs français ont été vite refroidis, particulièrement dans la catégorie du meilleur film étranger, qui a vu "Intouchables" et "De rouille et d'os" s'incliner devant "Amour" de Michael Haneke. Autre Français à repartir bredouille: le compositeur Alexandre Desplat, qui a chuté face à Mychael Danna, l'auteur de la musique de "L'odyssée de Pi". (Jason Merritt)

Nos partenaires