GB: une mère tue son fils qui n'arrivait pas à mémoriser le Coran

05/12/12 à 22:53 - Mise à jour à 22:53

Source: Le Vif

(Belga) Une mère de famille a été reconnue coupable mercredi au Royaume-Uni du meurtre de son fils de sept ans qu'elle avait frappé à mort sous prétexte qu'il ne parvenait pas à mémoriser le Coran.

Sara Ege, 33 ans, diplômée de mathématiques en Inde, traitait son fils comme un "chien", le frappant avec un bâton quand il ne réussissait pas à mémoriser des versets du Coran, selon les compte-rendus du tribunal de Cardiff au Pays de Galles. Elle a été reconnue mercredi coupable de meurtre et d'entrave à la justice. Elle sera fixée sur sa peine début 2013. La police avait initialement pensé que le petit garçon avait été tué dans un incendie qui avait éclaté dans la maison familiale en juillet 2010 à Cardiff, au Pays de Galles. Mais des analyses ont ensuite révélé que l'enfant était décédé avant le début du sinistre. Sara Ege a nié avoir tué son fils, faisant porter la responsabilité sur son mari. Elle avait d'abord reconnu les faits avant de se rétracter, affirmant qu'elle avait été contrainte d'avouer le crime sous la pression de son mari et de sa famille. Dans sa confession, la jeune femme avait expliqué que son fils s'était effondré en murmurant des versets du Coran. Elle avait alors décidé de brûler le corps car elle était "très nerveuse", selon ses termes. Elle a aussi affirmé qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de frapper son fils, assurant à plusieurs reprises être encouragée par le diable. A la suite de son inculpation, elle avait été hospitalisée pendant plusieurs mois dans une unité psychiatrique. (BAJ)

Nos partenaires