GB: Osborne s'interroge sur la monnaie d'une Ecosse indépendante

21/04/13 à 04:41 - Mise à jour à 04:41

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Finances britannique George Osborne a émis des doutes dimanche sur la possibilité pour l'Ecosse de garder la livre comme monnaie si l'indépendance est votée lors du référendum prévu l'année prochaine.

GB: Osborne s'interroge sur la monnaie d'une Ecosse indépendante

Le Chancelier de l'Echiquier a affirmé qu'une union monétaire ne pourrait fonctionner que comme partie d'une union politique et économique, dans sa plaidoirie contre une Ecosse indépendante intervenant avant la publication cette semaine d'un rapport crucial sur la question. Un référendum sera organisé le 18 septembre 2014. Les électeurs écossais devront répondre oui ou non à la question: "L'Ecosse doit-elle être un pays indépendant ?" Le Premier ministre écossais Alex Salmond et son Parti national écossais (SNP) veulent garder la livre comme monnaie en cas de succès du "oui". Mais dans un article commun publié dimanche sur le site internet du Trésor britannique, M. Osborne et son secrétaire en chef du Trésor, Danny Alexander, ont estimé que ce n'était pas "aussi simple et direct que ce que prétendent les ministres du gouvernement écossais." Selon eux, les partisans de l'indépendance se tirent une balle dans le pied. "Ils savent au fond d'eux-mêmes que l'union économique et politique que nous avons au Royaume-Uni fonctionne. Et qu'une union monétaire formelle ne peut fonctionner qu'avec une union politique et économique." "La conclusion est limpide", ont-ils écrit. "La livre que nous partageons fonctionne (...) bien. Dans l'hypothèse d'une indépendance, toutes les alternatives ne viennent qu'en second". Le vice-Premier ministre écossais Nicola Sturgeon a défendu l'intention de son gouvernement de garder la livre, expliquant que c'était "tout autant la monnaie écossaise" que celle du reste de la Grande Bretagne. Les alternatives seraient l'adoption de l'euro ou d'une nouvelle monnaie. (Belga)

Nos partenaires