GB: Nigel Farage accuse l'Europe d'avoir du sang sur les mains en Ukraine

27/03/14 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Le Vif

(Belga) Nigel Farage, le leader du parti UKIP, a accusé l'Union européenne d'avoir du "sang sur les mains" en Ukraine lors d'un débat avec le vice-Premier ministre britannique Nick Clegg, qui s'est déclaré "choqué" jeudi par cette sortie.

GB: Nigel Farage accuse l'Europe d'avoir du sang sur les mains en Ukraine

"On devrait baisser nos têtes de honte, on a donné de faux espoirs, l'UE a du sang sur les mains en Ukraine", a fustigé le chef du parti populaire et europhobe mercredi soir lors de ce débat sur l'Europe à l'approche des élections européennes de mai. Il a estimé que l'Europe avait fait un mauvais choix en supportant, à des fins "impérialistes et expansionnistes", la révolution ukrainienne, une politique qui a in fine abouti au rattachement de la Crimée à la Russie. Une sortie qualifiée de "perverse, insultante et choquante" jeudi par le leader des libéraux démocrates Nick Clegg, qui a accusé jeudi son contradicteur de la veille de faire le jeu du président russe Vladimir Poutine. "Nigel Farage devra s'expliquer sur le fait qu'il s'aligne sur Vladimir Poutine", a ajouté Nick Clegg. "J'étais étonné. C'était à beaucoup d'égards la révélation la plus frappante, sinon la plus choquante" du débat. Les deux hommes se sont affrontés pendant plus d'une heure mercredi soir et se retrouveront le 2 avril pour un deuxième débat. Nigel Farage, qui milite pour une sortie du Royaume-Uni de l'UE, et l'europhile Nick Clegg ont déroulé leurs arguments, avec davantage de conviction pour le premier, selon un sondage YouGov qui conclut à une victoire de Farage par 57% à 36%. Le chef du parti populaire et europhobe, qui prend une place grandissante dans le paysage politique britannique, a martelé que Londres devait reprendre le contrôle de ses législations et de ses frontières. "Le projet européen a échoué", a-t-il répété. (Belga)

Nos partenaires