GB: enquête sur des accusations de meurtre d'Irakiens par l'armée britannique

04/03/13 à 21:35 - Mise à jour à 21:35

Source: Le Vif

(Belga) Une enquête publique s'est ouverte lundi à Londres sur le rôle de soldats britanniques accusés d'avoir tué et torturé des détenus irakiens en 2004.

GB: enquête sur des accusations de meurtre d'Irakiens par l'armée britannique

L'enquête "Al-Sweady", du nom d'Hamid Al-Sweady, un Irakien décédé à l'âge de 19 ans, doit se pencher sur des accusations selon lesquelles des soldats britanniques ont tué des Irakiens qu'ils avaient faits prisonniers après un échange de tirs à un checkpoint dans la province de Maysan, dans le sud de l'Irak, en mai 2004. Les soldats britanniques sont aussi accusés d'avoir torturé des prisonniers au Camp Abu Naji (CAN) et dans un centre de détention entre mai et septembre 2004. Décidée par le gouvernement britannique en 2009, l'enquête est présidée par un ancien juge de la Haute Cour de Londres, Thayne Forbes. Ordonnée après la plainte de cinq Irakiens pour violation des droits de l'Homme devant la Haute Cour, elle est destinée à faire la lumière sur les circonstances de la mort de 28 Irakiens, selon l'avocat Jonathan Acton Davis. L'avocat a indiqué que les certificats de décès de ces hommes, dont des photographies ont été présentées, mentionnaient des blessures par balles, des signes de torture, des os cassés et des mutilations: plusieurs avaient des yeux manquants et l'un n'avait plus de sexe. Le ministère de la Défense a indiqué "prendre extrêmement au sérieux toutes les accusations de mauvais traitements" et assuré "coopérer pleinement" à l'enquête. (CHN)

Nos partenaires