Fyra - Un Intercity remplacera le Fyra dès le 18 février

01/02/13 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Le Vif

(Belga) Le train à grande vitesse Fyra sera remplacé dès le 18 février par un Intercity entre Bruxelles et La Haye. Dans un premier temps, cet Intercity effectuera la liaison deux fois par jour. A partir du 11 mars, cette fréquence passera à huit par jour, ont indiqué vendredi les chemins de fer belge et néerlandais.

Fyra - Un Intercity remplacera le Fyra dès le 18 février

Le convoi partira de Bruxelles-Midi et passera par les gares de Bruxelles-Central, Malines, Anvers-Central, Roosendaal, Dordrecht et Rotterdam pour s'arrêter en gare de La Haye (Den Haag Hollands Spoor). En week-end, les trains assureront uniquement la liaison entre Anvers et La Haye compte tenu de travaux entre Bruxelles et Anvers. Il faudra 2h15 pour relier La Haye et Bruxelles. Jusqu'au 11 mars, la SNCB maintiendra par ailleurs son Intercity entre Anvers-Central et Roosendaal, à raison de huit trains par jour. "Le service a été établi sur la base de la disponibilité du matériel et des lignes. En raison de la circulation ferroviaire intense sur la ligne principale vers Amsterdam, le train n'ira pas plus loin que La Haye. De nombreux trains assureront donc la correspondance rapide entre Rotterdam et Amsterdam", affirment la SNCB et les chemins de fer néerlandais (NS). Cette mesure constitue, selon un porte-parole de la SNCB, une solution alternative pour relier la Belgique et les Pays-Bas en train. "Le Fyra est à l'arrêt. On travaille dur en vue de résoudre les problèmes de ce train à grande vitesse. Nous devrons voir, notamment, si le Fyra peut effectuer un retour fiable sur le réseau. Nous ne l'avons pas encore complètement supprimé", explique le porte-parole. Les deux sociétés promettent, d'ici les grandes vacances, "une évaluation de la liaison Bruxelles-Amsterdam sur la base de la disponibilité et de la fiabilité des Fyra, ainsi que des mesures supplémentaires éventuelles. Le tableau complet des connexions entre Bruxelles et Amsterdam sera déterminé à ce moment-là", précisent-elles. Pour Marc Descheemaecker, administrateur délégué de la SNCB, il fallait aller vite. Ce "manque de mobilité entre les deux pays voisins était tout simplement inacceptable." La secrétaire d'Etat néerlandaise à l'Infrastructure, Wilma Mansveld, avait donné à NS et à la SNCB jusqu'à vendredi pour fournir une solution temporaire. Les concertations se sont donc multipliées ces derniers jours, notamment avec les gestionnaires du réseau, ProRail et Infrabel. Les associations de navetteurs flamande (TreinTramBus) et néerlandaise (Rover) sont satisfaites de cette annonce. "qui comble partiellement le vide créé par l'abandon du train Benelux". Elles demandent à rapidement consulter les compagnies ferroviaires des deux pays afin de trouver une solution définitive. Rover et TreinTramBus déplorent cependant l'intention de supprimer, à partir du 11 mars, l'Intercity classique entre Anvers et Roosendaal. Le Fyra entre Bruxelles et Amsterdam avait fait ses débuts en décembre. Retards et suppressions n'ont pas tardé à se joindre à l'aventure. Après des problèmes de plus en plus fréquents, les chemins de fer décidaient mi-janvier de suspendre pour une durée indéterminée le service Fyra. Le conseil d'administration de la SNCB a donné trois mois à AnsaldoBreda, le constructeur italien des trains Fyra, pour amener les rames au niveau de qualité souhaité, sous peine d'une annulation pure et simple du contrat. (PVO)

Nos partenaires