Fusillade au Kenya - Les assaillants avaient élaboré un plan précis et caché des armes sur place

25/09/13 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Le Vif

(Belga) Les assaillants qui ont attaqué le centre commercial Westgate de Nairobi, faisant au moins 67 morts, avaient élaboré un plan précis et caché auparavant des armes sur place, selon des responsables américains cités mercredi par le New York Times.

Fusillade au Kenya - Les assaillants avaient élaboré un plan précis et caché des armes sur place

L'équipe, composée d'islamistes shebab somaliens --parmi lesquels des anglophones recrutés aux Etats-Unis ou dans d'autres pays occidentaux-- a étudié les plans du bâtiment, jusqu'à ses conduits de ventilation, et répété l'attaque en Somalie pendant des semaines avant l'assaut, selon le NYT. L'assaut lancé samedi a coûté la vie à au moins 61 civils, six membres des forces de sécurité kényanes et cinq assaillants, et fait environ 175 blessés. Le président kényan Uhuru Kenyatta avait annoncé mardi soir la fin du siège, après plus de trois jours d'affrontements, et décrété un deuil national de trois jours. Selon les responsables cités par le New York Times, les assaillants avaient notamment caché une mitrailleuse lourde avant leur attaque dans le centre commercial. Ils l'ont ensuite utilisée pour repousser les forces kényanes, quand ils se sont réfugiés dans un supermarché du centre commercial après avoir abattu des dizaines de personnes. "Ils avaient des complices à l'intérieur, ils avaient du matériel sur place", résume un responsable cité par le quotidien. Certains des assaillants --équipés de fusils d'assaut similaires à ceux des forces de sécurité kényanes, auprès desquelles ils auraient pu les obtenir, selon des analystes-- auraient également apporté des vêtements de rechange pour se changer et s'échapper au milieu des civils qui fuyaient le massacre, selon le Times. Des analyses ADN doivent désormais permettre de confirmer si certains des responsables de cette attaque ont été recrutés aux Etats-Unis ou dans d'autres pays occidentaux. (Belga)

Nos partenaires