Fusillade au Kenya - Des experts en explosifs inspectent le centre commercial de Nairobi

25/09/13 à 08:10 - Mise à jour à 08:10

Source: Le Vif

(Belga) Des experts en explosifs inspectaient mercredi le centre commercial Westgate dévasté de Nairobi, au Kenya, à la recherche d'éventuelles bombes dissimulées par les islamistes avant la fin du siège du bâtiment, dont le sanglant bilan pourrait encore nettement s'alourdir.

Fusillade au Kenya - Des experts en explosifs inspectent le centre commercial de Nairobi

Les experts "vérifient qu'aucun engin explosif n'a été laissé" dans le dédale de magasins du centre commercial, dont le siège a coûté la vie à au moins 67 personnes, a indiqué une source sécuritaire à l'AFP. Des robots démineurs téléguidés ont été amenés sur place. Un journaliste de l'AFP a aussi vu des équipes de chiens renifleurs, mobilisés pour rechercher d'éventuelles bombes, mais aussi les corps de tout ou partie des portés disparus - 60 personnes au moins. Selon le président kényan Uhuru Kenyatta, des corps ont été ensevelis dans les décombres du bâtiment, dont une partie s'est effondrée dans les affrontements. Le chef de l'Etat kényan a annoncé mardi soir la fin de l'attaque, décrétant un deuil national de trois jours et promettant de punir les auteurs de l'attaque. Du côté des assaillants, cinq terroristes ont été tués par balles et 11 suspects sont en détention. Le bilan provisoire fait état de 61 civils et six membres des forces de l'ordre tués dans l'attentat le plus meurtrier perpétré au Kenya depuis celui contre l'ambassade américaine en 1998 à Nairobi, qui avait fait plus de 200 morts. Le commando islamiste, lié aux insurgés somaliens shebab qui ont revendiqué l'attaque, avait pris d'assaut samedi à la mi-journée le Westgate, l'un des centres commerciaux les plus huppés de la capitale Nairobi. (Belga)

Nos partenaires