Fusillade à Bruxelles - De nombreux objets trouvés sur le suspect correspondent à ceux utilisés lors de l'attaque

01/06/14 à 16:11 - Mise à jour à 16:11

Source: Le Vif

(Belga) L'homme interpellé vendredi après-midi à Marseille dans le cadre de l'enquête sur la fusillade au Musée Juif à Bruxelles, était fort connu en France pour des faits de grand banditisme. Il se serait radicalisé ces dernières années au contact de camps djihadistes en Syrie, a indiqué le parquet fédéral dimanche au cours d'une conférence de presse. Le suspect était inconnu des services de sécurité belges.

Fusillade à Bruxelles - De nombreux objets trouvés sur le suspect correspondent à ceux utilisés lors de l'attaque

L'homme avait pris le bus à Bruxelles dans la journée de jeudi avec un revolver dans sa veste, et un sac contenant une kalachnikov et une quantité importante de munitions. Une caméra a également été retrouvée, autant d'éléments pouvant correspondre à ceux utilisés lors de l'attaque de samedi dernier à Bruxelles. D'après les autorités françaises, un enregistrement a également été retrouvé, reprenant des images d'armes et sur lequel un homme déclare filmer ces objets car sa caméra n'a pas fonctionné au moment de l'attaque contre les Juifs à Bruxelles, attaque qui est donc revendiquée. Il n'est cependant pas encore établi clairement si la voix sur l'enregistrement est bien celle du suspect interpellé, a précisé le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw. L'homme n'a fait aucune déclaration depuis son interpellation. De nationalité française, M. N. aurait séjourné dans la région de Courtrai où des perquisitions ont été menées dimanche. Deux personnes ont été entendues dans ce cadre. Un mandat d'arrêt européen a été émis à l'encontre du suspect par un juge d'instruction belge. (Belga)

Nos partenaires