Furlan dément avoir sollicité le départ de la société de Franco Dragone

07/02/13 à 20:12 - Mise à jour à 20:12

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon du Tourisme, Paul Furlan, a démenti jeudi avoir sollicité le départ de la société de Franco Dragone, après la parution d'un article dans le magazine 'Le Vif-L'Express'.

Furlan dément avoir sollicité le départ de la société de Franco Dragone

Selon le 'Vif', Franco Dragone a fait part de son souhait de se retirer de deux importants projets culturels wallons: la cérémonie de clôture de Mons 2015, capitale européenne de la culture, et la création d'une scénographie en trois dimensions à l'occasion du bicentenaire de la bataille de Waterloo. Ses soucis judiciaires et la Région wallonne seraient à l'origine de cette demande. D'après le magazine, des conseillers juridiques de la Région wallonne auraient en effet approché l'entourage du créateur pour lui suggérer de faire un pas de côté afin d'éviter tout amalgame entre les préventions au coeur de l'instruction judiciaire montoise et ces deux grands projets culturels. Le groupe Franco Dragone Entertainment a démenti ces informations. Le ministre prend quant à lui acte de l'article. Il a rappelé qu'une convention mise en oeuvre en 2004 lie actuellement la Région wallonne à la société Tempora qui a fait une association temporaire avec Franco Dragone pour la conception de la scénographie de Waterloo 2015. "Le ministre Furlan estime que cette association constitue incontestablement un 'plus' au vu des qualités artistiques de Franco Dragone", a indiqué son cabinet qui précise que "jamais (le ministre) n'a sollicité le départ de cette entreprise qui bénéficie d'une renommée internationale". (VIM)

Nos partenaires