Fukushima: plainte collective de près de 4.000 personnes contre GE, Toshiba et Hitachi

12/03/14 à 11:03 - Mise à jour à 11:03

Source: Le Vif

(Belga) Environ 4.000 personnes ont décidé de porter plainte contre les compagnies General Electric (GE), Toshiba et Hitachi pour leur implication selon elles dans la catastrophe de Fukushima il y a trois ans. Les plaignants viennent du Japon et de 32 pays, parmi lesquels les Etats-Unis, l'Allemagne ou la Corée du sud, a précisé mercredi à Tokyo l'avocat principal du collectif.

Fukushima: plainte collective de près de 4.000 personnes contre GE, Toshiba et Hitachi

Selon les plaignants, ces trois compagnies n'auraient pas amélioré la sécurité des installations nucléaires avant qu'elles ne soient très gravement endommagées lors du séisme et du tsunami du 11 mars 2011. "Cette action en justice vise à attirer l'attention sur les systèmes de protection de l'industrie nucléaire à travers le monde", indique un communiqué du collectif qui symboliquement réclame 100 yens (environ 1 dollar) par plaignant. Contacté par l'AFP, GE Japon s'est refusé à tout commentaire, se bornant à indiquer que la centrale nucléaire à la conception de laquelle l'entreprise avait contribué "avait fonctionné de façon sûre pendant plus de 40 ans". Toshiba et Hitachi n'ont fait aucun commentaire. Des centaines de personnes avaient manifesté samedi à Tokyo contre la décision de la justice d'abandonner les poursuites contre les responsables de la catastrophe de Fukushima, trois ans après le pire sinistre nucléaire depuis celui de Tchernobyl. (Belga)

Nos partenaires