Fuite de données à la SNCB - L'enquête interne est toujours en cours

02/01/13 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Le Vif

(Belga) La SNCB ne connaît pas encore les causes de la fuite sur internet d'un fichier contenant les données personnelles de plus d'1,4 million de clients, a indiqué mercredi une porte-parole de la société des chemins de fer à l'agence de presse Belga. Un audit technique est actuellement mené par une entreprise externe.

L'enquête de la SNCB n'a pas encore donné de résultat, près de deux semaines après la fuite des données. "Nous procédons à une analyse technique et informatique avec une entreprise externe", précise Nathalie Pierard, porte-parole de la SNCB. "Une réunion est prévue ce jeudi. Le traitement du dossier prend du temps, notamment à cause des vacances de fin d'année." La SNCB n'exclut aucune piste. La fuite concerne la clientèle belge et internationale de la SNCB Europe qui a communiqué ses données personnelles via le site internet. "Toutes ces personnes se sont inscrites d'une manière ou d'une autre sur internet, pour une réservation ou pour une simple demande d'informations", indique Nathalie Pierard. Leurs données personnelles, reprises dans un fichier, ont ensuite été exposées sur internet. A ce stade de l'enquête, la SNCB réfute toute lenteur de procédure ou carence en matière de communication. "Nous avons procédé par étapes, notre priorité était d'empêcher tout accès au fichier", insiste la porte-parole. "Nous avons ensuite communiqué ce problème à nos clients via notre site internet, l'interface la plus appropriée selon nous." La Commission de la protection de la vie privée rencontrera la SNCB vendredi pour évoquer les raisons de la fuite et l'utilisation des données privées. "Nous souhaitons rester le point de communication pour nos clients", souligne Nathalie Pierard. "Nous analyserons avec la Commission les différentes options juridiques quant à toute utilisation de ces données. On agira au cas par cas." (DDM)

Nos partenaires