Frigide Barjot expulsée du logement social qu'elle occupait illégalement

30/10/13 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Le Vif

(Belga) Frigide Barjot alias Virginie Tellenne, l'ex-égérie des opposants au mariage gay en France, devra quitter le logement social qu'elle occupe indûment avec sa famille à Paris, a décidé la justice.

Frigide Barjot expulsée du logement social qu'elle occupait illégalement

La Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), l'organisme propriétaire, avait demandé la résiliation du bail en accusant le couple d'avoir illégalement domicilié une activité commerciale dans les locaux loués, un duplex de 173 m2 dans le XVe arrondissement de la capitale. Frigide Barjot et sa famille ont quatre mois pour quitter ce logement. Le loyer acquitté pour ce duplex est de 2.850 euros, un montant bien inférieur au prix du marché. La RIVP, qui gère des logements sociaux et d'autres destinés aux classes moyennes avait cherché à l'augmenter, mais les locataires avaient argué de relativement faibles revenus (environ 36.000 euros par an). Frigide Barjot, personnalité mondaine parisienne avec son mari Bruno Tellenne, alias Basile de Koch, avait incarné l'opposition à la loi sur le "mariage pour tous", adoptée au printemps dernier en France. (Belga)

Nos partenaires