Freddy Thielemans a officiellement présenté sa démission au conseil communal

04/11/13 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans a annoncé officiellement sa démission de son mandat, lundi en fin d'après-midi, devant le conseil communal de la Ville de Bruxelles, dans une salle comble, à l'Hôtel de Ville.

Freddy Thielemans a officiellement présenté sa démission au conseil communal

Au-delà des critiques politiques de l'opposition sur le message que ce départ en plein exercice peut revêtir en termes de respect de la démocratie, il ne s'est trouvé personne pour critiquer une personne qui de l'aveu d'une écrasante majorité des chefs de groupe a incarné pleinement Bruxelles à la fois vis-à-vis de la population mais aussi des nombreuses personnalités étrangères qu'il a rencontrées. Les différents témoignages et remerciements des chefs de groupe ont été ponctués d'une longue salve d'applaudissements nourris. En fonction des délais de procédure, Freddy Tielemans sera remplacé par l'actuel président du CPAS Yvan Mayeur le 16 décembre prochain. Durant une allocution, Freddy Thielemans s'est défendu de commettre un "acte de trahison" en quittant le devant de la scène communale en cours de législature en soulignant que la Ville était gérée par une équipe composée du bourgmestre mais aussi d'échevins et de conseillers communaux. "Il n'est pas possible de commettre un acte de trahison si le successeur animé de la même mentalité est choisi", a-t-il commenté, non sans faire part de sa confiance dans les capacités d'Yvan Mayeur à prendre le relais. Selon Freddy Thielemans, les projets sur lesquels la majorité s'est engagée seront réalisés. Pour lui, le développement du plateau du Heyzel doit être prioritaire. Dans l'opposition, Joëlle Milquet (cdH), Marie Nagy (Ecolo) et Fabian Maingain (FDF) se sont joints à Jacques Oberwoits (MR) et Jean-Marie Amand (PS) pour saluer tour à tour, l'homme, sa "bonhomie", son "érudition", sa "proximité avec les Bruxellois", "un grand bourgmestre", respectueux de l'opposition. Mais ils ont aussi déploré son départ sur le plan politique, le jugeant critiquable sur le plan de la gouvernance, du respect de l'électeur et de la transparence. (Belga)

Nos partenaires