Francine Swiggers présentée pour un nouveau mandat à la BNB

25/04/14 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Le Vif

(Belga) Francine Swiggers, ex-patrone d'Arco et ex-administratrice de Dexia, est présentée comme candidate à sa propre succession au collège des censeurs de la Banque Nationale de Belgique (BNB), ressort-il vendredi de la convocation à l'assemblée générale qui se tiendra le 26 mai prochain.

Francine Swiggers présentée pour un nouveau mandat à la BNB

Francine Swiggers s'est trouvée sous le feu de la critique depuis la chute de Dexia et d'Arco. Dans le cadre de la commission parlementaire consacrée à la débâcle de Dexia, elle avait été soumise au feu des critiques après avoir reconnu que le groupe Arco avait prêté des actions qu'il détenait dans Dexia à des tiers pour qu'ils puissent mener des opérations financières. Mme Swiggers avait toutefois réfuté tout dessein spéculatif dans cette pratique. Un groupe de coopérants d'Arco a également assigné Mme Swiggers en justice estimant qu'elle aurait manqué d'objectivité dans le dossier Arco en raison de sa fonction d'administratrice chez Dexia. Francine Swiggers dirigeait Arco, le bras financier du mouvement ouvrier chrétien. Parallèlement, elle faisait également partie du conseil d'administration de Dexia, dont la déconfiture a entraîné la mise en liquidation d'Arco. Lors de la dernière assemblée générale de la BNB, l'investisseur Erik Geenen avait déjà remis en cause la nouvelle nomination de Francine Swiggers au collège des censeurs. M. Geneen a ironisé vendredi sur Twitter en qualifiant sa désignation du fruit de "négociations de haut niveau". Le re­nou­vel­le­ment des mandats des ré­gents Di­dier Ma­tray, Karel Van Eet­velt et Jean-Fran­çois Cats seront également proposés lors de la prochaine assemblée générale. Les mandats des censeurs Mi­chel Moll et Jan Ver­camst figurent aussi à l'agenda de l'assemblée générale. (Belga)

Nos partenaires