France: un fidèle de l'ex-président Chirac nommé Défenseur des droits par Hollande

16/07/14 à 18:09 - Mise à jour à 18:09

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien ministre Jacques Toubon, fidèle parmi les fidèles de l'ex-président de droite Jacques Chirac, a été nommé mercredi Défenseur des droits en France, en dépit des critiques d'une partie de la gauche au pouvoir.

France: un fidèle de l'ex-président Chirac nommé Défenseur des droits par Hollande

La nomination de Jacques Toubon, 73 ans, en Conseil des ministres, a été voulue par le président François Hollande, mais elle a suscité l'opposition d'une partie de son camp. Malgré ces réticences, les commissions compétentes de l'Assemblée nationale et du Sénat avaient donné leur feu vert à sa nomination. M. Toubon a été une des figures du principal parti de droite français, le RPR, dans les années 1980 et 1990. Il a notamment été ministre de la Culture (1993-1995) et ministre de la Justice (1995-1997). Il s'était notamment prononcé contre la dépénalisation de l'homosexualité, une prise de position aujourd'hui vivement critiquée à gauche. A la mi-juin, le Premier ministre Manuel Valls avait défendu la nomination de M. Toubon en mettant en garde contre le "sectarisme" à gauche. Jacques Toubon a affirmé mercredi être dans un état d'esprit "offensif", décidé à se montrer "audacieux" sur certains sujets comme la famille, les Roms et les contrôles d'identité "au faciès", dénoncés par les associations antiracistes. Jacques Toubon va avoir la lourde tâche de succéder à Dominique Baudis, décédé le 10 avril, qui avait fortement marqué la fonction depuis sa nomination en 2011. Le Défenseur des droits, nommé pour six ans non renouvelables, reçoit environ 100.000 sollicitations chaque année. Elles concernent en majorité la protection sociale et la solidarité, les droits de l'enfant, les litiges avec les services publics. S'y ajoutent d'autres domaines: litiges entre employeurs et salariés du privé, déontologie des forces de l'ordre, différends dans le secteur fiscal, du logement ou de la santé. Les modes d'intervention du Défenseur des droits sont variés: médiation entre administrés et puissance publique, présentation devant les tribunaux d'observations écrites ou orales au soutien d'un justiciable, recommandations générales aux pouvoirs publics, injonctions à une personne mise en cause. (Belga)

Nos partenaires