France: rejet de la demande de mise en liberté d'un ex-ministre géorgien

31/10/13 à 17:25 - Mise à jour à 17:25

Source: Le Vif

(Belga) La justice française a rejeté jeudi la demande de mise en liberté d'un ancien ministre géorgien arrêté mi-octobre dans le sud de la France et sous le coup d'une demande d'extradition, a-t-on appris de source judiciaire.

France: rejet de la demande de mise en liberté d'un ex-ministre géorgien

Les avocats de David Kezerachvili, proche du président sortant Mikheïl Saakachvili, avaient déposé cette requête auprès de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, estimant que leur client est victime d'une chasse aux sorcières. Concernant l'audience sur le fond, où sera examinée la demande d'extradition de la Géorgie, la date n'a pas encore été fixée, mais il s'agit d'une affaire de "quelques semaines" tout au plus, selon la source judiciaire. Recherché dans son pays pour des faits de corruption, l'ex-ministre de la Défense avait été interpellé à l'aéroport de Nice Côte d'Azur le 14 octobre alors qu'il s'apprêtait à embarquer à bord d'un vol pour Tirana (Albanie). David Kezerachvili, qui dirigeait également la police financière dans son pays, avait été inculpé en janvier pour avoir touché un pot-de-vin de 9 millions d'euros pour faciliter la contrebande d'alcool dans ce pays de l'ex-Union soviétique. Cette enquête fait partie des procédures lancées contre des alliés de Mikheïl Saakachvili après la défaite de son parti aux élections législatives d'octobre 2012 face à la coalition du Premier ministre milliardaire Bidzina Ivanichvili. Mikheïl Saakachvili a été remplacé dimanche à la tête de l'Etat par Guiorgui Margvelachvili, le candidat du Premier ministre et ennemi juré du président sortant, qui a remporté une écrasante victoire à la présidentielle. (Belga)

Nos partenaires