France: pour Alain Juppé, il faut "se demander pourquoi" Gérard Depardieu est parti

17/12/12 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Le Vif

(Belga) "On serait bien inspiré de se demander pourquoi" Gérard Depardieu a décidé d'élire domicile en Belgique, a estimé lundi le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, qui, sans approuver l'acteur, a dénoncé "un niveau de confiscation fiscale insupportable".

France: pour Alain Juppé, il faut "se demander pourquoi" Gérard Depardieu est parti

Interrogé sur l'exil de la star de cinéma française en Belgique, M. Juppé a estimé lors d'un point de presse à Bordeaux que "ce qu'a fait Gérard Depardieu n'est pas bien", car "dans une situation aussi compliquée que celle de notre pays on ne s'en va pas". Mais "on serait bien inspiré de se demander pourquoi il s'en va", a-t-il toutefois souligné. "Je crois que si il s'en va c'est parce qu'aujourd'hui on a atteint un niveau de confiscation fiscale qui est insupportable", a estimé M. Juppé, qui outre ses anciennes fonctions de ministre des Affaires étrangères ou de la Défense a également été ministre délégué du Budget sous le gouvernement Chirac entre 1986 et 1988. "Ce qui m'inquiète le plus c'est la réaction de jeunes entrepreneurs, qui s'en vont parce qu'ils se disent que s'ils réussissent, s'ils font fortune, l'essentiel sera prélevé par le fisc. Ils vont donc ailleurs". Comme on lui demandait s'il pensait que l'harmonisation fiscale en Europe pouvait être une solution contre l'exil fiscal de riches français, M. Juppé a répondu que "le jour où vous aurez convaincu le Luxembourg, la Belgique ou l'Irlande d'aligner leur fiscalité sur la fiscalité française n'est pas encore venu et ne viendra pas de sitôt". Peu avant, dans cette même ville de Bordeaux où elle rendait visite à l'École nationale de la magistrature, la ministre de la Justice Christiane Taubira a simplement déclaré, pour sa part: "Je ne contribue pas au feuilleton". (JAV)

Nos partenaires