France: perquisition chez Michèle Alliot-Marie dans une enquête pour abus de confiance

18/03/14 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Le Vif

(Belga) Une perquisition était en cours mardi matin en région parisienne au domicile de l'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie, figure de la droite française, visée par une enquête pour "abus de confiance", a-t-on appris de sources concordantes.

France: perquisition chez Michèle Alliot-Marie dans une enquête pour abus de confiance

"Il y a des perquisitions qui sont en cours dans cette affaire" dans les "juridictions de Paris, Nanterre et Biarritz (sud-ouest)", a déclaré à l'AFP le procureur de Nanterre, près de Paris, Robert Gelli, confirmant une information du quotidien Le Monde. Selon des sources proches de l'enquête, le domicile de l'ancienne ministre à Neuilly-sur-Seine, banlieue huppée de Paris, faisait l'objet d'une perquisition. Les enquêteurs perquisitionnent également l'office du tourisme de Saint-Jean-de-Luz, fief de Michèle Alliot-Marie dans le Pays basque français, selon l'une de ces sources et le maire de la ville. Mme Alliot-Marie a été notamment ministre de la Défense de 2002 à 2007 puis, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, elle a occupé successivement les porte-feuilles de l'intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères. Elle a également présidé le Rassemblement pour la République (RPR), principale formation de la droite française, aujourd'hui devenu l'Union pour un mouvement populaire (UMP). Une enquête pour "abus de confiance" visant Mme Alliot-Marie et son père Bernard Marie au détriment d'associations locales de Saint-Jean-de-Luz a été ouverte en juin 2013. (Belga)

Nos partenaires