France: les évacuations de campements de Roms se poursuivent

30/08/12 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Le Vif

(Belga) Une centaine de Roms, dont une vingtaine d'enfants, ont été expulsés jeudi d'un campement à Marseille (sud-est de la France) tandis qu'un autre campement abritant 64 personnes était évacué à Créteil, dans la banlieue est de Paris, ont annoncé les autorités.

France: les évacuations de campements de Roms se poursuivent

A Marseille, l'expulsion intervient après deux décisions de justice ordonnant le départ des occupants du terrain, a précisé la préfecture. Par ailleurs, 11 Roms, qui résidaient dans d'autres campements à Marseille, devaient retourner jeudi dans leur pays d'origine dans le cadre de procédures d'aide au retour, selon la même source. A Créteil, les 64 Roms, dont 17 enfants, qui occupaient un terrain jouxtant un hôpital ont été dirigés vers d'autres hébergements dans des communes voisines, selon la préfecture et des associations présentes sur place. Mercredi, la police a démantelé plusieurs campements à Stains (nord de Paris), où vivaient plusieurs centaines de personnes. Des experts des Nations unies ont appelé mercredi le gouvernement français à s'assurer que le démantèlement des camps de Roms respecte les normes européennes et internationales des droits de l'Homme relatives à la non-discrimination. "Les évictions forcées ne sont pas une réponse appropriée, des solutions alternatives conformes aux standards de droits de l'Homme doivent être recherchées", a déclaré dans un communiqué, Raquel Rolnik, rapporteur spécial sur le droit au logement. (GFR)

Nos partenaires