France: les éléphantes de Lyon ne seront pas euthanasiées

22/05/13 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

(Belga) La justice française a annulé mercredi l'arrêté d'abattage de deux éléphantes hébergées au zoo de Lyon et soupçonnées d'être atteintes de tuberculose, qui avaient reçu la défense de nombreuses associations et personnalités qui s'étaient mobilisées pour elles.

France: les éléphantes de Lyon ne seront pas euthanasiées

Dans le jugement dont l'AFP a eu copie, le tribunal administratif de Lyon dénonce une "erreur manifeste d'appréciation" du préfet lorsqu'il a demandé l'euthanasie des deux éléphantes, Baby et Népal, appartenant au cirque Pinder, mais résidant au zoo du Parc de la Tête d'Or à Lyon. Il est notamment reproché au préfet de ne pas avoir fait "procéder à l'ensemble des tests de dépistage". Cette décision était attendue depuis que, le 7 mai dernier, le rapporteur public avait délivré des recommandations en faveur des deux éléphantes présumées tuberculeuses, qui devraient être prochainement accueillies dans une propriété des Grimaldi, la famille princière de Monaco. Il jugeait alors que la mesure d'abattage prise par le préfet du Rhône était "disproportionnée". Le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative française, avait suspendu en février l'arrêté d'abattage des éléphantes, qui avait suscité l'émotion des amoureux des animaux, des associations de défense et de nombreuses personnalités. Les ennuis pour Baby et Népal, 42 et 43 ans, ont commencé en août 2012 quand est morte leur voisine d'enclos au zoo du parc de la Tête-d'Or, Java, 67 ans. Java était alors la plus vieille éléphante en captivité en Europe et les tests pratiqués à sa mort ont montré qu'elle était atteinte de tuberculose. Or de précédents examens sanguins réalisés en septembre 2010 sur Baby et Népal avaient déjà conclu à leur possible exposition à cette maladie et conduit les responsables du zoo à les éloigner du public, en raison du risque de contamination. (Belga)

Nos partenaires